Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

LANCELLVPRIX

Contacter l'auteur de ce blog

5 DERNIERS ARTICLES
- fenêtre. sac a main longchamp
- parler. doudoune ralph lauren
- amie. hermes en ligne soldes
- e. rayban clubmaster
- Soisy. vanessa bruno cuir
Sommaire

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
01
02030405060708
09101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
<< Octobre >>

BLOGS FAVORIS
Ajouter lancellvprix à vos favoris
 place. sac hermes Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Le roi remercia de la main et, aussitôt, un silence solennel plana surcette multitude.C'est au milieu de ce silence que Pardaillan parut sur les gradins,cherchant à gagner la place qui lui était réservée. Car, d'Espinosa,conseillé par Fausta qui connaissait son redoutable adversaire, avaitescompté qu'il aurait l'audace de se présenter, et il avait pris sesdispositions en conséquence. C'est ainsi qu'une place d'honneur avaitété réservée à l'envoyé de S. M. le roi de Navarre.Donc, Pardaillan, debout au milieu des gradins, dominant par conséquenttoutes les autres personnes assises, s'efforçait de regagner sa place. sac hermes
Mais le passage au milieu d'une foule de seigneurs et de nobles dames,tous exagérément imbus de leur importance, ce passage ne se fit pas sansquelque brouhaha.D'autant plus que, fort de son droit, désireux de pousser la bravade àses limites extrêmes, le chevalier, qui s'excusait avec une courtoisieexquise vis-à-vis des dames, se redressait, la moustache hérissée,l'oeil étincelant, devant les hommes et ne ménageait pas les bravadesquand on ne s'effaçait pas de bonne grâce.Bref, cela fit un tel tapage qu'à l'instant les yeux du roi, ceux dela cour et des milliers de personnes massées la se portèrent sur leperturbateur qui, sans souci de l'étiquette, se dirigeait vers sa place,comme on monte à l'assaut.Une lueur mauvaise jaillit de la prunelle de Philippe.Il se tourna vers d'Espinosa et le fixa un moment comme pour le prendreà témoin du scandale.Le grand inquisiteur répondit par un demi-sourire qui signifiait:«Laissez faire. Bientôt, nous aurons notre tour. pierre herme »Philippe approuva d'un signe de tête et se retourna, de façon à tournerle dos à Pardaillan qui atteignait enfin sa place.Or, une chose que Pardaillan ignorait complètement, attendu qu'il étaittoujours le dernier renseigné sur tout ce qui le touchait et qu'ilétait peut-être le seul à trouver très naturelles les actions qu'ons'accordait à trouver extraordinaires, c'est que son aventure avec BarbaRoja avait produit, à la cour comme en ville, une sensation énorme. Onne parlait que de lui un peu partout, et, si l'on s'émerveillait de laforce surhumaine de cet étranger qui avait, comme en se jouant, désarméune des premières lames d'Espagne, maté et corrigé comme un gaminturbulent l'homme le plus fort du royaume, on s'étonnait et ons'indignait quelque peu que l'insolent n'eût pas été châtié comme il leméritait.Lorsque Pardaillan parvint à sa place, il jeta un coup d'oeil machinalautour de lui et demeura stupéfait. Il ne voyait que regards haineux etattitudes menaçantes.Et, comme notre chevalier n'était pas homme à se laisser défier, même duregard, sans répondre à la provocation, au lieu de s'asseoir, il restaun moment debout à sa place, promenant autour de lui des regardsfulgurants, ayant aux lèvres un sourire de mépris qui faisait verdir derage les nobles hidalgos retenus par le souci de l'étiquette.A ce moment, les trompettes lancèrent à toute volée, dans l'airlumineux, l'éclat aigu de leurs notes cuivrées. sac hermes solde
C'était le signal impatiemment attendu par les milliers de spectateurs.Mais, s'il éclatait à ce moment, c'était par suite d'une méprisedéplorable: un geste du roi mal interprété.Il n'en est pas moins vrai que les trompettes, sonnant au moment précisoù Pardaillan allait s'asseoir, paraissaient saluer l'envoyé du roi deFrance.C'est ce que comprit le roi, qui, pâle de fureur, se tourna versEspinosa et laissa tomber un ordre bref, en exécution duquel l'officier;coupable d'avoir mal interprété les gestes du roi, et donné l'ordre auxtrompettes de sonner, fut incontinent arrêté et mis aux fers.Notre héros était un incorrigible pince-sans-rire. Il trouva plaisantde paraître accepter comme un hommage rendu ce qui n'était qu'un hasardfortuit.«Vive Dieu! dit-il à part soi, une politesse en vaut une autre.

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 09-11-2013 à 02h29

 « Article précédant Retour à l'accueil du blog Article suivant »

 Articles dans la même catégorie
- fenêtre. sac a main longchamp

- parler. doudoune ralph lauren

- amie. hermes en ligne soldes

- e. rayban clubmaster

- Soisy. vanessa bruno cuir

- décidés.... sac vanessa bruno gris

- mieux!.. sac lin vanessa bruno

- sommeil... vanessa bruno cuir


 Liste des commentaires Ecrire un nouveau commentaire


 Ajouter un commentaire
Titre
Commentaire
:) ;) :o :D :s :( :@ :clown: :$ :star: +o( ^|
8( :] (6) (h) :p 9| :'( (y) (n) :| 8-| :{
:?: :nrv: (l) (u) :o/ :pig: :hand: (h5) :yin: :nuc: :x ;D
Auteur
E-Mail (facultatif)
Blog (facultatif)
Se souvenir de mes informations
Recopier le code ci-contre :


SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 23-07-2013 à 04h22 | Mis à jour le 10-01-2014 à 04h16 | Note : Pas de note